lil'satellite

Archive for the ‘Internet’ Category

Américain ou non, tout le monde a, au moins une fois dans sa vie, entendu parlé du Super Bowl (non???!! mais dans quel monde vivez vous?).

Ce soir, et j’ai envi de dire enfin, c’est le grand soir: les Saints de la Nouvelle-Orléans et les Colts d’Indianapolis vont s’affronter pour remporter le titre 2010 et que ce soit dans les bars, sur Internet ou même devant notre télé nous serons sûrement des millions à suivre le combat final quitte à faire une nuit blanche (vive le décalage horraire -_-)!

Généralement le sport à la télé je n’adhère pas du tout et si je dois voir un match c’est plutôt dans les gradins que ça se passe mais ce soir ce n’est pas qu’une question de sport!! C’est aussi pour mon plus grande plaisir de communicante: un vrai festival de pub (bahhhh quoi???).

Je suis sûre que je viens de choquer les plus grands fans, mais si pour vous 251 spots à 3 millions les 30 secondes ce n’est pas un défilé de marques alors je ne suis pas une nana!!

Et si justement je prend le temps d’écrire un article c’est que ce soir les Saints de la Nouvelle-Orléans et les Colts d’Indianapolis ne seront pas les seuls gagnants de l’événement. En effet, Youtube a lancé au début de la semaine dernière Ad Blitz, une chaîne créée afin de réunir la totalité des spots TV qui seront diffusés durant la finale du Superbowl. Dès la fin du match, vous pourrez aller voter pour élire votre pub favorite. A la fin des votes,le 18 février, le spot gagnant sera mis en avant sur la home page de Youtube .

J’adore… j’adhère!!!

Et comme la tradition le veux voici quelques teasers de publicités qui seront diffusées ce soir:

Que les meilleurs gagnent!!!!!

Publicités

Internet c’est bien beau pour faire sa pub mais quand ça n’évolue pas ça devient vite lassant et coté mode il faut le dire les sites vitrines de base bah je ne sais pas vous mais moi je trouve ça limite has been (et j’en ai visité des sites de fringues avant de pouvoir dire ça: shopping addict ).

Et là dans ma quête de trucs branchés que je ne peux même pas me payer qu’est ce que je trouve? La dernière création de l’agence séduoise Kokokaka (très original comme nom O_o).

Pour présenter sa nouvelle collection printemps/été Wrangler à lancé un site interactif où chaque modèle est présenté à travers une petite histoire divisée en trois chapitres. Dans un univers un brin rétro les bouts de tissus prennent vie et le rendu en jette.

Mais ce n’est pas tout… pour les femmes qui ont toujours rêvé de faire tout ce qu’elles veulent des hommes (et même pour les autres) Wrangler lance aussi la campagne Blue Bell. Si on vous demandait de déziper la veste en cuire d’un beau brun mal rasé pour découvrir la collection homme du moment vous diriez quoi? Le faire valdinguer à droite puis à gauche, le plaquer sur une chaise, le tirer par le bras, lui arracher sa chemise… Bah oui c’est ça la mode IN et Wrangler l’a bien compris!! We want INTERACTIVITY !!!

Et quand on sait que Wrangler est aussi à l’origine de We are animals un site avec des clichés forts, pleins de courbes saillantes, de jeux de lumières éblouissant, de colère, de passion, de couleurs chaudes, j’ai envie de dire wahoo. C’est un 20/20 en communication!

La tendance du moment en webmarketing c’est l’e-réputation. Tout le monde en parle, certains se disent experts et de plus en plus d’agences se lancent dans l’aventure. Si le but de ces agences est de surveiller l’image perçue de leurs clients sur Internet, il est aussi important pour elles de s’imposer parmi une concurrence de plus en plus présente. Pour cela, pas de mystère, il suffit d’être différent.

Si je dis ça c’est que je suis tombée, à l’instant, sur une action menée par une agence anglaise qui il faut l’avouer, fait toute la différence.

Cette agence s’appelle Twentysix et est spécialée dans le webmarketing et tout particulièrement dans la veille et l’influence. Pour promouvoir son offre elle a mis en place un site intéractif plutôt original: Christamastweets.

Le concept est simple: analyser l’esprit de Noël à travers le monde, à partir de simples tweets et publier le tout sur un site internet au design amusant.

Cette analyse est basée sur quatre critères : esprit de Noël (les rennes, les bonshommes de neige, les lutins), le consumérisme (les cadeaux), la religion (le petit Jésus, la nativité, la crêche…) et la crise.

Les tweets sont publiés en temps réel sur le site et classés automatiquement grâce à des mots clés (par exemple si dans le tweet il y a le mot « snowman » il ira s’ajouter à la catégorie « christmas spirit »).

Pour le moment, le facteur religieux se classe bon dernier loin derrière l’imagerie de Noël et surtout derrière l’aspect commercial de l’événement.

Bref, l’idée est géniale et je n’imagine pas le temps de travail que ça a demandé. Un joli coup de pub et un beau travail de veille!

Quand on sait qu’aujourd’hui Facebook regroupe en France plus de 11 millions d’utilisateurs actifs, qui passent pour la plupart (plus de 50%) plus de 20 minutes par jour sur le site, on se demande comment les marques ne se sont pas rendus compte plus tôt qu’il s’agit là d’une vraie boîte à outils pour développer sa communication. Heureusement certains l’ont compris plus vite que d’autres.

Il y a ceux qui font dans le classique et utilisent Facebook pour vendre plus. C’est le cas par exemple pour la marque Rebook et le magasin en ligne 1800-Flowers.com qui ont crée une application de shopping en ligne.

Et ceux qui ont compris qu’avant même de vendre encore et encore il fallait peut être apprendre à être proche du client. Et pour le coup Ikea fait très fort. Pour l’ouverture d’un de ses magasins, la célèbre marque d’ameublement en kit, a décidé de toucher le plus de monde avec un budget de… 0 euros. Pari risqué mais pari réussi puisque Ikea a créé un buzz phénoménal et cela uniquement via Facebook.

Le concept est simple mais il fallait le trouver. Le directeur du magasin à crée pour l’occasion un profil public sur lequel il a publié des photos de showrooms de ses produits. La personne qui se taguait en premier sur l’un des produits proposés le gagnait et cela sans contrepartie : pas de formulaire à remplir ni de données personnelles à fournir juste une visite dans le magasin pour venir chercher son lot.

Malheureusement en France on n’a pas encore des campagnes de ce genre. Mais les marques font quand même quelques efforts c’est toujours mieux que rien. A titre d’exemple vous pouvez en ce moment gagner 40 000 places de cinéma avec la Net Agence de BNP Paribas. L’opération vient d’être lancée sur la page fan BNP Paribas Net.

Et juste pour le plaisir voici une campagne de la marque Levi’s qui s’est déroulée sur Twitter. Une jolie chasse au trésors au jean’s dans Sidney où les seuls indices étaient des tweets.

Pour les amoureux du Basket, voici un chef d’oeuvre de Nike qui pour fêter les 25 ans des « air Jordan » lance un site qui retrace l’histoire de la fameuse série de baskets sous le nom très évocateur de : History of Flight.

Grâce à un sit full flash, la marque rend hommage à Mickael Jordan tout en présentant sa nouvelle collection « All white ». C’est ludique, coloré, simply tout en étant trendy… j’aime.

Au détour d’une conversation j’ai découvert grâce à un ami un groupe de musique plutôt pas mal et du genre pas ordinaire: j’ai nommé… Demolisha Deejayz.

Demolisha Deejayz fait parti de ces rares specimens qui aiment la musique, la mixent et la partagent sans aucune contrepartie. Vous pouvez ainsi découvrir sur sa page douze de ses créations sous la forme de podcast téléchargeable gratuitement et légalement.

Du mix en veux tu, en voilà, il y en a pour tous les goûts. Du Hip-Hop US au Classic Funk, Demolisha Deejayz revisite à sa façon une bonne partie des styles de musique sans aucune limite… ou peut être une « Quality over Quantity ».

Pour découvrir le tout rendez vous par  .

googlle

Des fois j’ai des illuminations comme ça et j’ai l’impression d’avoir trouvé le bug du siècle. Alors vous n’imaginez pas dans quel état j’étais quand j’ai vu qu’en ce dimanche 27 septembre 2009, le logo Google avait aujourd’hui deux « L ». Enfin… ça c’était jusqu’à ce qu’on me refasse descendre sur terre en me rappelant qu’aujourd’hui c’est le onzième anniversaire du célèbre moteur de recherche et comme pour tous les grands événements ils ont customisé leur logo. Cette année, Google a décidé de faire dans la subtilité en doublant simplement la lettre « L » pour faire apparaître le nombre 11 : trop sobre a mon goût et peut-être pas si évident que ça mais le message a l’air d’être passé. Onze ans déjà !

Tout comme Apple, Google est né dans un garage grâce à deux étudiants de l’université de Stanford qui travaillaient sur leur projet de fin d’études. Au début connu pour être un simple moteur de recherche, il est très vite devenu une multinationale qui propose aujourd’hui plus d’une cinquantaine de services grâce à des rachats pertinents ou des projets qui se sont vite développés. Ainsi ont vu le jour Youtube, Blogger, Picasa, Google Earth, Gmail, Panoramio et bien d’autres plus ou moins connus.

Aujourd’hui Google est devenu une marque qui affiche chaque année un bénéfice supérieur à 4 milliards de dollars pour trois milliards d’investissements et qui emploie environs 20 000 personnes dans le monde entier. Malgré une concurrence de plus en plus importante (Yahoo, Live Search) Google reste selon les dernières statistiques le numéro 1 de la recherche internet en totalisant plus de 370 billions de requêtes par an soit environs 50% des recherches effectuées sur tous les moteurs de recherche.

J’ai envie de dire bravo et merci parce que des fois sans Google je serais un peu perdue. Happy Birthday !


Flash news

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Blog Stats

  • 9,405 visites

Articles les plus consultés